dimanche 16 novembre 2014

Red Band Society, la nouvelle série sous perfusion

Vous êtes de ceux qui sursautent en entendant « faites lui un nfs-chimio-iono » ? Vous craignez de vous faire insulter par tous les barbus de trois jours qui marche avec une béquille ? Ou alors vous rêver d’avoir une amie froide et perturbée aux origines asiatiques ? Le diagnostic est évident : la sériehospitalièrite ! C’est fréquent pas d’inquiétude. Pour cela je préconise la prise régulière de Red Band Society.
Red Band Society est une série lancée cette année aux USA, produite par Môssieur Steven Spielberg ! C’est un remake d’une série espagnole (Polseres Vermelles, les Bracelets rouges en français) sur les écrans depuis 2011. L’originalité de cette série tient au fait que l’action se situe au service pédiatrique d’un hôpital. Les malades sont des adolescents et le narrateur voix-off, Charlie, est un enfant tombé dans le coma suite à un accident. Il est cloué au lit mais entend tout ! Les personnages sont attachants et s’affinent au fil des épisodes. Leo, à la jambe coupée suite à un cancer, Dash a de graves problèmes respiratoires, Emma est anorexique, Jordi a lui aussi un cancer de la jambe et Kara un cœur fragile. Ils sont entourés d’un jeune médecin (la caution séduction) et d’une infirmière en chef dotée d’un sacré tempérament.

Leur nouvelle vie, leurs angoisses, les espoirs sont traités intelligemment avec humour et dramaturgie. On ne tombe pas dans le pathos, on s’attache. AU fil des épisodes, les personnages s’étoffent  au fil des épisodes, on découvre petit à petit un peu de ce qu’il se passe à l’extérieur. De nouveaux personnages font leur apparition dès le 7ème épisode et apportent de nouveaux enjeux.
Qui connaît cette série ? Des avis ? Qui a des pansements ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...